Défaillance de votre fournisseur : comment réagir ?

En 2017, environ 55 000 entreprises françaises ont fait l’objet d’une procédure collective (procédure de sauvegarde, redressement judiciaire, liquidation judiciaire). Or, lorsqu’un client investit dans une technologie afin de l’utiliser pour les besoins de son activité, la défaillance de son fournisseur, peut constituer un risque majeur, notamment si la solution est considérée comme stratégique.

Comment organiser la reprise et la continuité de mon activité ? Comment l’APP peut vous accompagner dans cette démarche ? Quid de mes données dans le cadre d’un contrat SaaS ?

Découvrez dans ce webinar :

- des recommandations sur la réversibilité des données, où comment récupérer mes données ;
- des informations concernant l’entiercement auprès de l’APP ;
- l’entiercement, en pratique, pour les start-up.

Ce webinar a vocation à s’adresser tant aux clients de solutions innovantes qu’à leurs fournisseurs afin de sécuriser, ensemble, leurs projets informatiques.

Image webinar: Assurer la continuité de son activité après la défaillance d'un fournisseur
Inscrivez-vous gratuitement à la plateforme pour accéder au replay.

Logiciel : anticiper les risques fournisseur

Lorsqu’un client investit dans une technologie numérique, telle qu’une solution informatique, afin de l’utiliser pour les besoins de son activité, la défaillance de son fournisseur peut constituer un risque financier majeur, notamment si cette solution est considérée comme stratégique.

Dès lors, comment continuer à exploiter le logiciel pour lequel je bénéficie d’une licence si mon fournisseur disparait ? Comment l’APP peut m’accompagner dans cette démarche ? En cas d’utilisation d’un logiciel en mode SaaS, comment récupérer mes données ?

Découvrez dans ce webinar :

  • les bonnes pratiques pour organiser la reprise des données vous appartenant (réversibilité)
  • comment mettre en place l’accès au code source de la solution exploitée grâce à l’APP

Ce webinar s’adresse tant aux clients de solutions logicielles qu’à leurs fournisseurs afin de sécuriser, ensemble, leurs contrats informatiques.